Autres

Découvrez si vous êtes avec une personne passive-agressive et apprenez à fixer des limites à cette relation

Découvrez si vous êtes avec une personne passive-agressive et apprenez à fixer des limites à cette relation

Il évite la confrontation directe, mais exprime en même temps son mécontentement indirectement. Qu'est ce que tu peux faire?

Il y a quelque chose qui ne va pas dans votre relation. Il n’y a pas de disputes, de bagarres ou de mauvaises manières de leur part. Mais malgré cela, on sent intérieurement que son attitude, ses paroles et ses gestes ne sont pas alignés : ce qu'il dit, ou ce qu'il garde sous silence, est réprimandé. avec ce qu'il fait et avec ce qu'il exprime. Et ainsi, sans confrontation ouverte, vous constatez que son comportement vous épuise et mine votre bonheur.

Vous êtes peut-être avec ce que l’on appelle une personne passive-agressive. « Ce n'est pas agressif », pensez-vous peut-être, mais l'agressivité a de nombreuses façons de se manifester, et certaines d'entre elles sont très subtiles. Comme l'explique la psychologue Ana Morales, « souvent, La passivité-agressive n’est pas immédiatement évidente. Certains comportements qui peuvent être des signaux d’alarme incluent :

  • Retarder intentionnellement des tâches importantes: Il vous a dit il y a des semaines qu'il allait emmener sa voiture pour faire vérifier les freins, mais il ne le fait jamais. “Une personne passive-agressive peut délibérément retarder des tâches qui sont importantes pour vous, afin d'exprimer son mécontentement ou sa résistance sans confrontation ouverte.”
  • L'oubli fréquent comme stratégie d'évasion: Encore une fois, il a oublié que tu as fêté cet anniversaire chez ta sœur. “Oublier des événements, des dates importantes ou des engagements peut être une forme d'agressivité passive, surtout si ces 'oublis' se produisent fréquemment et affectent des aspects importants de la relation ou de la collaboration.”
  • Rôle de la victime: Il vous dit d'un ton blessé : “Oui, bien sûr, je sais que je fais toujours tout de travers.” Amplifier les problèmes ou se présenter continuellement comme une victime « peut être une tactique passive-agressive pour attirer la sympathie et éviter les obligations ».
  • Commentaires blessants déguisés en blagues: Il vous nargue là où ça fait le plus mal – “wow, vous allez casser la balance…” – puis il le minimise. «Il est courant qu'une personne passive-agressive fasse des commentaires critiques ou blessants, les présentant comme de simples blagues. Cette stratégie permet d’exprimer l’agression en secret, compliquant ainsi la possibilité d’une confrontation directe.
  • Résistance subtile mais persistante aux instructions: Il peut y avoir une résistance constante à suivre des instructions ou à coopérer avec des plans ou des idées, même sans désaccord explicite.
  • Exclusion sociale ou isolement subtil– Exclure subtilement quelqu'un de réunions, d'événements ou de décisions importantes peut être un moyen de exprimer son mécontentement ou contrôler la situation sans confrontation directe.
  • Conformité apparente avec ressentiment caché: Parfois, une personne passive-agressive peut montrer une façade de coopération ou de respect de ce qui lui est demandé, mais cette attitude est superficielle et cache des ressentiments qui se manifestent tôt ou tard de manière moins directe.
Vous aimerez aussi :  Qu'est-ce que le trombone, le nouveau type de ghosting dont il faut se protéger si l'on ne veut pas tomber dans une relation toxique

Ces signes, note Ana Morales, « peuvent indiquer une tendance à éviter la confrontation directe, tout en le mécontentement s'exprime indirectement«.

Comment cela affecte vos relations

Vivre avec une personne passive-agressive peut être déroutant et épuisant. « Ce comportement crée un environnement d'insécurité et de tension, car on ne sait pas à quoi s'attendre ni à quoi s'attendre. comment réagir de manière appropriée«. À long terme, cela peut affecter la relation de plusieurs manières, détaille le psychologue :

  • Détérioration de la confiance: La confiance est essentielle dans toute relation et la passivité-agressivité la dynamise progressivement. Des actions incohérentes, messages contradictoires et promesses non tenues Ils créent de l’incertitude et de la méfiance, rendant difficile la confiance dans les paroles ou les actions de la personne passive-agressive.
  • Attrition des communications– Une communication ouverte et honnête est essentielle pour résoudre les conflits et construire une relation solide. «La passivité-agressive déforme la communication et empêche les problèmes d'être résolus directementce qui peut conduire à des malentendus et à des ressentiments accumulés.
  • Augmentation du stress et de l’anxiété: Être constamment confronté à un comportement passif-agressif peut être épuisant sur le plan émotionnel et stressant. «Cela peut générer de l'anxiété chez la personne qui en souffre, car elle sent qu'elle doit être constamment en alerte pour interpréter des signaux cachés ou prévoir d’éventuels problèmes.
  • Stress émotionnel: L’impact émotionnel de faire face à une agressivité passive est important. Cela peut provoquer des sentiments de frustration, de tristesse et de colère, surtout lorsque les efforts visant à améliorer la situation semblent infructueux. Ce stress émotionnel Cela peut affecter d’autres aspects de la vie, notamment le bien-être mental et physique.
  • Impact sur l'estime de soi: Le destinataire du comportement passif-agressif peut commencer à douter de sa valeur ou de sa perception de la réalité, surtout si l'autre personne utilise des tactiques telles que le déni ou minimisation des problèmes. Cela peut entraîner une diminution de l’estime de soi et un sentiment d’inadéquation.
  • Dégradation du milieu familial ou professionnel: Dans un contexte familial ou professionnel, la passivité-agressivité peut créer un environnement toxique qui affecte non seulement les parties directement impliquées, mais également les autres membres du groupe. Cela peut mener à un climat général de tensiondiminution des performances et de la satisfaction générale.
Vous aimerez aussi :  Qu'arrive-t-il au cerveau quand on tombe amoureux

Comment répondre de manière constructive

Rappelez-vous cette vieille chanson qui recommandait « Tout d’abord, soyez très calme ». Et c'est également le cas ici : « Face à un comportement passif-agressif, il est crucial restez calme et communiquez clairement. “La façon dont vous réagissez peut déterminer si la situation dégénère ou se résout.”

Il s'agit d'une situation complexe dans laquelle il peut être difficile pour vous d'expliquer pourquoi vous vous sentez mal, d'autant plus que, apparemment, vous n'avez aucun argument solide à reprocher à quelque chose.

Mais malgré cela, explique Ana Morales, « communiquer clairement comment leurs actions vous affectent est non seulement essentiel pour votre bien-être, mais établit également un précédent quant à la façon dont vous souhaitez être traité. En ouvrant un dialogue honnête et en s'interrogeant sur les sentiments et les préoccupations de l'autre, l'empathie est facilitée et la défensive est réduite. “Cette approche contribue à favoriser la compréhension et la collaboration, plutôt que de perpétuer un cycle de ressentiments et d'incompréhensions.”

Dans le même esprit, définir des limites claires est essentiel pour toute relation saine, en particulier lorsque votre partenaire adopte un comportement passif-agressif.

«Il est essentiel d'établir des limites claires qui protègent votre bien-être émotionnel. Définissez ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas dans votre relation, et soyez cohérent avec ces limites. Cette clarté des limites montre à l’autre personne que certains comportements ne seront pas tolérés et que les actions qui violent ces limites auront des conséquences. De cette façon, non seulement vous vous protégez émotionnellement, mais vous apprenez également à l’autre comment interagir avec vous de manière plus saine et plus respectueuse.

Vous aimerez aussi :  Méditer ne consiste pas à vider son esprit : les secrets de la méditation pour calmer l’anxiété