Autres

Exfolier sa peau à 50 ans : comment faire et les meilleurs actifs

Exfolier sa peau à 50 ans : comment faire et les meilleurs actifs

En vieillissant, nous découvrons notre routine et intégrons les étapes qui font ressortir la meilleure version de nous-mêmes. La protection SPF tous les jours de l'année, l'hydratation ou le nettoyage font partie de ce que nous avons totalement intériorisé. Mais,
l'exfoliation est l'une des étapes les plus oubliées. Un geste que nous pouvons réaliser tant sur le plan facial que physique, et qui peut faire la différence dans notre routine.

Pourquoi est-il essentiel d’exfolier notre peau après 50 ans ? Exfolier la peau peut aider
les principes actifs pénètrent mieux dans notre peau, obtenant une hydratation plus grande et meilleure. De plus, en vieillissant, nous perdons du collagène et notre peau perd de son élasticité et a tendance à se relâcher. Nous savons comment exfolier notre peau grâce aux experts : Dr Elena Martínez Lorenzo, dermatologue à la Clinique Pilar de Frutos et Noemí Bermúdez, PDG de Mímate Cosmetics.

Avec l’arrivée de la ménopause, la peau change et avec elle notre routine change aussi. Le Dr Martínez Lorenzo explique que “la peau de plus de 50 ans est beaucoup plus sèche, en plus d'être une peau présentant des rides, un relâchement et, dans de nombreux cas, des taches”. Les professionnels ajoutent que la peau, au fil des années, « perd du collagène et cela se traduit par une perte de fermeté. Aussi
la peau est plus fine et flasque, particulièrement visible dans le tiers moyen et inférieur, marquant les sillons nasogéniens et marionnette et l'apparition de l'image du double menton. Au niveau des yeux, « le contour des yeux, les poches et les rides périoculaires sont accentués et, de plus, avec le manque d'œstrogènes lié à l'âge, la peau est de plus en plus sèche et, donc, les rides sont plus visibles ».

Vous aimerez aussi :  Pourquoi les selfies renforcent votre estime de soi (mais les modifier peut la ruiner)

Selon Noemí Bermúdez, de Mímate Cosmetics, “le renouvellement cellulaire ralentit également, ce qui peut provoquer un
accumulation de cellules mortes à la surface de la peau, la rendant terne et rugueuse. C’est la raison pour laquelle « la peau devient plus fine et sujette au dessèchement ».

Julia Robert /

GTRES

Gommage sur peau mature

L’exfoliation des peaux matures est une étape importante de la routine. Le Dr Elena Martínez Lorenzo explique « que
peut être fait plus fréquemment ou habituelle que chez les peaux plus jeunes, car les peaux acnéiques sont un peu plus sensibles et peuvent s'aggraver. Bien entendu, considérez que « les peaux les plus sensibles doivent faire attention ». Cette exfoliation est nécessaire, comme l'explique Noemí Bermúdez “pour éviter les irritations et les dommages”. L'expert recommande sur le visage “d'utiliser des exfoliants doux spécifiquement formulés pour les peaux matures et de les appliquer par de légers mouvements circulaires”. Les délais seraient toutes les 48 heures, comme l'explique le Dr Martínez Lorenzo, mais “en faisant particulièrement attention en été aux principes actifs très irritants”.

Que devons-nous faire dans le corps ? La
une exfoliation sur le corps est également indispensable et Bermúdez de Mímate Cosmetics recommande “d'utiliser des exfoliants chimiques avec des gants en crin de cheval ou des brosses à poils naturels ou des exfoliants chimiques avec de l'acide glycolique ou de l'acide lactique”. Quant au timing, Martínez Lorenzo recommande d'effectuer une exfoliation corporelle “toutes les 48 à 72 heures et quotidiennement en été”.

Principes actifs à choisir pour l'exfoliation et lesquels éviter

La sélection des actifs que nous utilisons sur notre peau est essentielle. Bermúdez de Mímate Cosmetics met en avant « l'acide glycolique, l'acide lactique, l'acide salicylique et des enzymes naturelles comme la papaye ou l'ananas ». Le professionnel considère que «
Aide à éliminer en douceur les cellules mortes de la peau, stimulent le renouvellement cellulaire et améliorent la texture et la luminosité de la peau.

De son côté, la dermatologue Elena Martínez Lorenzo s'engage à « stimuler la production de collagène, étant le produit phare dans ce domaine ».
rétinol, qui, grâce à son effet exfoliant, réduit également les rides. Pour l'hydratation, poursuit-il, il faut opter pour « des crèmes nutritives qui apportent fermeté et élasticité ». Pour ce faire, des hydratants comme l'acide hyaluronique dans une base onctueuse et onctueuse, des céramides et du glycérol. D'autres actifs intéressants seraient “le DMAE pour son effet tenseur dont la fonction principale est d'améliorer l'élasticité et la fermeté de la peau, l'acide férulique et la vitamine C combinés car ils sont un puissant antioxydant qui apporte de la luminosité à ces peaux, qui, avec l'âge” Leur apparence est de plus en plus jaunâtre. »

Enfin, considérons également « le
Acide glycolique car c'est un exfoliant qui aide à réduire les rides et la niacinamide car elle aide à réduire les rides et les taches.

Devons-nous éviter certains actifs ? Le dermatologue de la Clinique Pilar de Frutos recommande
soyez très prudent avec l'acide salicylique car “c'est un actif très desséchant sauf si on a des points noirs”. Il est également important, explique Noemí Bermúdez, “d'éviter les exfoliants trop abrasifs ou agressifs, ainsi que les produits contenant de grosses particules exfoliantes qui peuvent endommager la peau”. Un autre conseil de l'expert est “d'éviter la surexfoliation, car elle peut affaiblir la barrière protectrice de la peau et provoquer des irritations et une sensibilité”. Bermúdez estime qu '”il est important d'écouter les signaux de la peau et d'ajuster la fréquence d'exfoliation, si nécessaire, pour éviter les irritations”.