Beauté

Comment savoir s'ils vous mettent sous tension : voici comment cela affecte votre santé émotionnelle

Comment savoir s'ils vous mettent sous tension : voici comment cela affecte votre santé émotionnelle

Vous font-ils penser que les choses ne sont pas telles que vous vous en souvenez, que vous exagérez vos émotions, que vous confondez réalité et imagination ? Soyez prudent, sinon vous risquez de tomber dans la lampe à gaz.

Une jeune femme nouvellement mariée commence à entendre dans sa maison des bruits qui la terrifient, à avoir l'impression qu'elle perd des objets ou à changer d'emplacement sans s'en rendre compte et à remarquer que la lumière de la lampe à gaz de son bureau diminue sans raison apparente. Derrière lui se trouve un mari manipulateur, qui essaie de le convaincre que ces lumières ne clignotent pas, alors qu'en réalité c'est lui qui les allume et les éteint. Et donc, lui fait croire qu'elle devient folle. C’est, en gros, l’intrigue de « Gaslight » (littéralement « lampe à gaz »bien qu'en Espagne il ait été traduit par « Luz que agoniza »), un film de 1944 avec Ingrid Bergman.

Son succès fut retentissant, et l'histoire de cette jeune femme imprégna tellement l'imaginaire collectif que le nom de « gaslight » fut communément donné au fait que quelqu'un vous manipule jusqu'à ce que vous deveniez doutez de vous et de votre propre réalité. La psychologie a également inventé le terme « gaslighting » pour définir cet abus émotionnel qui amène la victime à remettre en question sa mémoire, sa perception ou sa santé mentale.

« Il s’agit d’un type d’abus qui peut être très subtil, difficile à identifier et qui peut avoir de graves conséquences sur la santé mentale de la victime, car il peut entraîner de la confusion, de l’insécurité, de l’anxiété, de la dépression et une perte de confiance en soi. . ” explique le psychologue Esther Cantos.

C'est comme ça qu'ils peuvent t'éclairer

Le manipulateur utilise diverses ressources pour confondre l'autrele remplissant de doutes, invalidant son jugement et déformant les faits :

  • Déni ou minimisation des faits: « Ça ne s'est pas passé comme ça », « tu ne t'en souviens pas bien », « tu inventes », « je ne te l'ai jamais dit ». Le gaslighter peut nier les événements qui se sont produits ou minimiser leur importance, même lorsque la victime a des preuves du contraire.
  • Distorsion de la réalité: Une autre stratégie consiste à déformer la réalité en manipulant l’information ou en présentant une version biaisée de la vérité. De cette façon, ceux qui en souffrent finissent par douter de leurs propres perceptions et souvenirs.
  • Création de doutes et de confusion: Cela peut aussi semer le doute et la confusion dans l'esprit de la victime en remettant en question sa mémoire, sa perception et son jugement.
  • Invalidation des sentiments: Le briquet à gaz peut invalider les sentiments de la victime en lui faisant croire que ses émotions sont exagérées, irrationnelles ou injustifiées. Ils peuvent ignorer les sentiments de la victime en disant des choses comme « Vous êtes trop sensible » ou « Vous n'avez aucune raison de ressentir cela ».
Vous aimerez aussi :  RÉDUIRE LE STRESS : Cortisol : comment contrôler l'hormone du stress pour qu'elle joue en votre faveur

Conséquences du gaslighting

« Le gaslighting peut avoir effets nocifs et durables chez la personne qui en fait l'expérience, surtout quand cela vient de son partenaire, une figure proche et de confiance », explique l'expert. Outre la perte de confiance en soi, d’autres conséquences sont :

  • Faible estime de soi: Ce type d'abus implique souvent d'invalider les sentiments de la personne et de minimiser ses inquiétudes. Cela peut entraîner une diminution de l’estime de soi et un sentiment d’insécurité.
  • Anxiété et stress: Vivre dans un environnement où la réalité est constamment niée et les sentiments manipulés peut être extrêmement stressant et provoquer une anxiété chez la victime, qui peut se manifester sous la forme de tensions musculaires, maux de tête et problèmes digestifs à cause du stress chronique.
  • Dépendance émotionnelle: La personne victime du gaslighting peut devenir plus dépendante émotionnellement de son partenaire, car elle peut commencer à douter de sa propre capacité à prendre des décisions et à faire confiance à ses propres perceptions. Cela peut rendre plus difficile pour eux de quitter la relation, même si elle est abusive.
  • Isolement social– Les manipulateurs tentent souvent d’isoler la personne de son réseau de soutien, ce qui peut conduire à une dépendance accrue à l’égard de la relation abusive. La personne peut avoir l'impression que je ne peux parler à personne à propos de ce que vous vivez, ce qui augmente votre sentiment de solitude et d'isolement.
  • Confusion et désorientation: Le sentiment de ne pas pouvoir faire confiance à ses propres pensées et perceptions peut amener la victime à ressentir un sentiment général de désorientation et à avoir des difficultés à prendre des décisions.
Vous aimerez aussi :  Comment éviter que la montre intelligente n'irrite la peau

Comment faire face

« Comme beaucoup d’autres abus, celui-ci a tendance à s’aggraver avec le temps. Plus la manipulation est subtile, plus il sera difficile de l'identifier, et cela devrait être le premier cas : réaliser ce qui vous arrive. Mais c’est précisément ce que l’agresseur essaie d’éviter avec le gaslighting : il veut que vous doutiez tellement de vous-même et de votre jugement que vous ne parvenez pas à détecter cette manipulation et finissez par penser que c’est vous qui avez tort.

C'est souvent très utile l'intervention d'un tiers de confiance pour amener la victime à repenser la situation. Si vous commencez à avoir des doutes ou des soupçons quant au fait que vous souffrez réellement de cette situation, vous pouvez envisager les stratégies suivantes :

  1. Faites confiance à votre intuition: Faites confiance à vos propres perceptions et sentiments. Si quelque chose ne va pas ou vous met mal à l’aise, il est important d’écouter votre intuition.
  2. Documenter les faits– Gardez une trace des événements et des conversations qui vous rendent confus ou douteux. Cela peut vous aider à rester en contact avec la réalité et à fournir des preuves de ce qui s’est réellement passé.
  3. Rechercher du soutien: Parlez à vos amis, à votre famille ou à un thérapeute de confiance de ce que vous vivez. Obtenir un point de vue extérieur peut vous aider à valider vos sentiments et vos perceptions et vous apporter le soutien dont vous avez besoin pour faire face à la situation.
  4. Faites confiance à vos souvenirs– Faites confiance à vos souvenirs et à votre propre capacité à vous souvenir des événements et des conversations au fur et à mesure qu'ils se sont produits.
  5. Informez-vous: Apprenez-en davantage sur le gaslighting et son fonctionnement afin de pouvoir l’identifier et y faire face efficacement. Plus vous comprendrez la violence psychologique, plus vous serez en mesure de vous protéger et de défendre vos droits.
  6. Prenez soin de votre bien-être émotionnel: Donnez la priorité à votre santé mentale et émotionnelle et recherchez des activités qui vous aident à vous sentir bien dans votre peau. Cela peut inclure des exercices de soins personnels, tels que la méditation, l'exercice physique, les passe-temps ou les activités sociales.
  7. Pensez à demander l’aide d’un professionnel: Si vous avez du mal à gérer vous-même le gaslighting, envisagez de demander l'aide d'un thérapeute ou d'un conseiller spécialisé dans la violence psychologique.
Vous aimerez aussi :  Pourquoi il faut marcher pieds nus : tous les avantages de ne pas porter de chaussures (quand on peut)